Si nous sommes des maîtres d'oeuvre, c'est avant tout parce qu'il existe des maîtres d'ouvrage ; parce qu'un jour un particulier rêve d'un jardin à son image, qu'un élu, connaissant la portée du paysage, souhaite qu'il rayonne sur l'ensemble de sa collectivité, qu'un aménageur, conscient de sa valeur ajouté, lui confère une place de choix dans ses projets...etc.

Pour maîtriser un projet, nous considérons qu'il faut tout d'abord aller à la rencontre du ou des maîtres des lieux. Et c'est ce dialogue qui, pour nous, sera garant d'une bonne maîtrise du sujet. C'est écouter, voire accompagner, les personnes concernées par le projet ; connaître et comprendre le regard qu'elles posent sur leur paysage, pour, rapidement, pouvoir y apporter le notre.

Il nous tient à coeur que ce dialogue s'installe dès le premier contact et perdure tout au long du processus de la maîtrise doeuvre. Que cela se fasse en toute cordialité, complémentarité ou avec tensions, désaccords et négociations, cet échange ne fait qu'enrichir le projet et est garant de l'appropriation de l'ouvrage devenu oeuvre, récompense ultime de l'aménageur.